A notre propos

Questions fréquemment posées sur la situation particulière due à la pandémie de COVID19

  

Vous trouverez ci-dessous les réponses aux questions les plus fréquemment posées sur la manière dont GEMINI Fondation collective fait face à la pandémie de COVID-19 (coronavirus). Cette FAQ sera continuellement mise à jour. Si vous avez d’autres questions, veuillez nous contacter à l’adresse servicenot shown@geminito make live hard for spam bots.ch.

 

 

  
 
 

Comment les activités opérationnelles de GEMINI sont-elles assurées malgré la situation particulière?

Avadis gère les activités de GEMINI Fondation collective et dispose d’un plan permettant de garantir la continuité des activités déterminantes et de maintenir l’infrastructure nécessaire. Le plan prévoit un train de mesures visant à minimiser le risque d’infection sur le lieu de travail et à garantir la poursuite des activités opérationnelles indispensables. Ces mesures se fondent également sur l’évolution générale de la situation et sur les directives émises par les autorités.

 

Compte tenu de la situation particulière, le délai de réponse peut être plus long que d’habitude. Cependant, les mesures prises garantissent le bon déroulement des processus déterminants pour nos clients.

 
 
 
 

Comment le processus de paiement et de relance est-il organisé pendant la situation particulière?

Le processus de paiement est essentiellement structuré comme suit: un premier rappel est envoyé après la date limite de paiement indiquée sur la facture. Il est assorti d’un délai de paiement de 20 jours. A l’expiration de ce délai, un deuxième rappel suit assorti d’un délai de paiement de 10 jours. Si ces délais ne sont pas respectés, une procédure de poursuite est normalement lancée.

 

Si vous êtes dans l’impossibilité de régler vos factures dans les délais impartis, veuillez nous contacter ou demander conseil à votre courtier.

 
 

Comment faire face aux difficultés financières passagères?

Selon l’ordonnance du 11 novembre 2020 arrêtée par le Conseil fédéral, les employeurs sont autorisés à payer la part des cotisations des salariés à la prévoyance professionnelle en puisant dans la réserve ordinaire des cotisations de l’employeur, et ce jusqu’à la fin de l’année 2021.

 
 

Que se passe-t-il si les cotisations ne peuvent pas être versées?

En cas de difficultés financières individuelles, veuillez contacter directement votre courtier ou votre gestionnaire clients. Ensemble, nous pouvons élaborer un plan de paiement adapté à la situation.

 
 

Le salaire assuré changera-t-il en raison de l’introduction du chômage partiel?

Le montant de la dernière masse salariale déclarée par l’employeur reste assurée sans changement. Les salaires sont donc toujours assurés comme auparavant, et le chômage partiel n’a aucun effet sur le salaire assuré.

 
 

La couverture est-elle limitée en raison de l’actuelle pandémie?

La couverture ne subit aucune restriction dans la situation actuelle. Les prestations en cas de maladie demeurent conformes au règlement cadre et au plan de prévoyance.